Communiqué du NPA Reims, violences policières contre le rassemblement antifasciste !

Publié le par NPA REIMS

logo

 

Samedi 22 juin, comme dans partout en France ce weekend, se tenait un rassemblement unitaire auquel le NPA participé, appelé par des associations, syndicats et partis politique antiracistes et antifascistes de Reims, pour manifester  contre l’extrême droite et ses idées, suite à la l'assassinat de Clément Méric par des membres des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires (JNR). La Manif Pour Tous défilait à proximité avec un impressionnant dispositif policier pour les protéger : Bac, CRS, DGRI, Police Nationale, policiers en civil. Lorsque nous nous sommes approchés des manifestants anti-mariage pour tous, la police, qui semblait nerveuse, nous a bloqué, multipliant provocations et intimidations. Alors que nous ne faisions que chanter des slogans contre les idées homophobes et réactionnaires, repris par des dizaines de passants, la police nous a violemment tabassé et gazé à bout portant. Résultat, plusieurs coups de matraques sur la tête de militants et passants, insultes, tabassage d’un camarade antifasciste par sept policiers simultanément et deux interpellations avec garde à vue pour au moins 24h selon un avocat. Le NPA Reims apporte tout son soutien aux militants arrêtés et demande leur libération immédiate et à ce qu’aucune poursuite ne soit engagée. Nous condamnons la violence de la police de Manuel Valls qui réprime sans complexe les militants du mouvement social qui lutte contre les idées réactionnaires de la droite et de l’extrême droite. Nous appelons à une riposte large et unitaire, à la fois contre l’homophobie et le fascisme mais aussi contre la politique antisociale, anti-immigrés et répressive du gouvernement. 

 

Reims, le 23/06/2013

Commenter cet article